CHRISTINA KULLBERG

“LE LANGAGE DU PAYSAGE. REPENSER LES HUMANISMES À TRAVERS L’ÉCOPOÉTIQUE D’ÉDOUARD GLISSANT”

Conférence donnée dans le cadre du Colloque international Humanismes, anti-humanismes et littérature, organisé par le Centre Interdisciplinaire d’Étude des Littératures d’Aix Marseille (CIELAM) en juin 2019.

CHRISTINA KULLBERG est maître de conférences HDR à l’Université d’Uppsala (Suède), spécialiste de la littérature francophone caribéenne et de la théorie postcoloniale, sujets de plusieurs de ses publications :

The Poetics of Ethnography in Martinican Narratives: Exploring the Self and the Environment, University Press of Virginia, 2013 • « L’Écriture arborescente de la Caraïbe: esquisse d’une écopoétique en situation », Revue Fixxion, 2015 (en ligne)

Photographie : Édouard Glissant en 1997. Détail d’une photographie de Jean-Christian Bourcart (Gamma-Rapho)

LITTÉRATURE ET ÉCOLOGIE

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search