ISABELLE TRIVISANI-MOREAU

GREENWASHING OU IMPERIUM NATURAE : REPENSER L’HOMME ET SON ENVIRONNEMENT À TRAVERS QUELQUES UTOPIES DES SIÈCLES CLASSIQUES”

Conférence donnée dans le cadre du Colloque international Humanismes, anti-humanismes et littérature, organisé par le Centre Interdisciplinaire d’Étude des Littératures d’Aix Marseille (CIELAM) en juin 2019.

ISABELLE TRIVISANI-MOREAU est Maître de Conférences à l’Université d’Angers. Ses recherches portent sur la littérature narrative en prose (romans et mémoires) au XVIIe siècle, les mémorialistes protestants d’Ancien Régime mais aussi sur le paysage et le végétal, sujet de plusieurs de ses publications :

Dans l’Empire de Flore. La représentation romanesque de la nature de 1660 à 1680, Tübingen, Günter Narr Verlag, Biblio 17, n°126, 2001 • Le Génie du lieu. Des paysages en littérature, s.d. Arlette Bouloumié et Isabelle Trivisani-Moreau, Paris, Imago, 2005 • Bestiaires. Mélanges en l’honneur d’Arlette Bouloumié, s.d. Frédérique Le Nan et Isabelle Trivisani-Moreau, Angers, PUA, Nouvelles Recherches sur l’Imaginaire 36, 2014 • Traces du végétal, s.d. Isabelle Trivisani-Moreau, Aude-Nuscia Taïbi et Cristiana Oghina-Pavie, Rennes, PUR, Nouvelles Recherches sur l’Imaginaire 37, 2015 • Natura in fabula. Topiques romanesques de l’environnement, Isabelle Trivisani-Moreau et Philippe Postel (dir.), Leiden, Brill, 2019.

Illustration : représentation cartographique de l’île décrite dans l’œuvre en latin de Thomas More : Utopia (1516).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search