PHILIPPE DESCOLA

« Cosmopolitiques de la Terre », conférence de Philippe Descola,  dans le cadre du cycle « De la Terre, ses récits et ses usages » Opera Mundi, saison 2018-2019, Marseille, 1er juin 2019.

Dans bien des parties du monde l’usage d’un territoire est dépendant d’une foule de non-humains dotés d’une puissance d’agir autonome et avec lesquels les humains doivent composer – divinités esprits génies ancêtres montagnes animaux météores. Le rapport politique à la terre y diffère de celui qui nous est familier soit parce que les non-humains sont des agents sociaux à l’intérieur d’un collectif englobant soit parce qu’ils sont vus comme des sujets agissant dans leurs propres collectifs. Des exemples à méditer pour un traitement de la Terre moins destructeur et moins anthropocentré.

Conférence enregistrée dans le cadre du partenariat entre Opera Mundi et le Master Écopoétique et création (AMU).

LITTÉRATURE ET ÉCOLOGIE

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search